Un médecin    Un service    Sur le site

Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
Centre hospitalier universitaire
SOINS - ENSEIGNEMENT - RECHERCHEde Nîmes
Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
ACCÈS | CONTACT
FAIRE UN DON
L'INSTITUTION
TRAVAILLER AU CHU
UN SERVICE ?
UN MÉDECIN ?
RECHERCHER

Vernissage de l’exposition de Pauline Poissy

Lundi 11 mars a eu lieu à Carémeau le vernissage de l’exposition de l’artiste Pauline Poissy. Intitulée « Posture », cette série de toiles porte un regard fort sur la nature et la fragilité de la faune. Questionnement entre le visible et le caché, le proche et le lointain, le camouflage et l’idée de frontière perméable, cette exposition est visible jusqu’au lundi 13 mai 2019.

Beaucoup de monde s’était donné rendez-vous pour assister au vernissage de l’exposition « Posture » de Pauline Poissy, et ainsi contempler les magistrales toiles en acrylique de la jeune artiste. Avec en toile de fond ce bestiaire sauvage où se côtoient pandas, buffles et autres guépards, l’inauguration a débuté par le discours de Benjamin Héraut, responsable du Service Communication et Affaires culturelles.
« Pauline Poissy traduit en peinture la présence diffuse ou la dynamique des populations de certaines espèces. Avec des influences du Douanier Rousseau, cette exposition, captivante, à la limite de l’abstraction, entraînera, je l’espère, nos patients, nos usagers mais aussi nos professionnels de santé vers un peu d’évasion par rapport au quotidien de l’hôpital. Je rappelle que le CHUN a inscrit au cœur de son projet d’établissement une dynamique de Responsabilité sociétale et environnementale (RSE) forte et c’est aussi l’occasion, avec cette exposition, de montrer que l’on s’intéresse à la nature, à sa présence et qu’elle participe, bien évidemment, à la santé » a affirmé Benjamin Héraut.

Toute en discrétion et retenue, l’artiste, qui a l’habitude de collaborer avec des naturalistes, a pris la parole pour quelques mots sur son travail et parler de son orientation écologiste qui l’anime au quotidien. « Actuellement, j’aime l’idée de m’engager un peu plus pour la biodiversité, la nature. J’ai le plaisir de vous prêter mes toiles qui susciteront l’intérêt, je l’espère, d’un public assez large. Travaillant en parallèle sur les chauves-souris, les rapaces, les castors, à la Maison Grand Site des gorges du Gardon, à Sainte-Anastasie, j’accomplis régulièrement des sorties au cœur de la nature pour les observer et les retranscrire en peinture » a-t-elle indiqué.

Claude Deschamps, membre de l’association Je m’anîmes et désormais habitué des expositions au CHUN (il avait notamment participé à la précédente exposition photo de Marc Branet), a conclu les discours. « Notre association promeut les artistes et artisans d’art, dont Pauline fait partie. Je la connais assez bien puisque je suis installé face à l’École des Beaux-Arts de Nîmes, et j’ai eu l’occasion de la voir évoluer tout au long de ses études. Je rappelle que le point phare de notre association sera lors des Journées européennes des métiers d’art qui auront lieu les 5, 6 et 7 avril prochains. 35 lieux seront ouverts (artisans d’art ou artistes) avec 80 artistes en représentation, dont Pauline qui exposera au restaurant Gard Ô Vin » a-t-il conclu.

Le vernissage s’est terminé par la dégustation d’un buffet préparé par l’Unité de production culinaire (UPC), sous le regard fauve des animaux de Pauline Poissy.

 
  • Partenariats


Le CHU de Nîmes est membre de MUSE (Montpellier Université d'Excellence)

Les associations présentes au CHU de Nîmes